Villa Toscana

Villa Toscana

Villa Toscana : la transformation d’un sous-sol de 120m²

Aménagement en locaux techniques (buanderie, chaufferie et cabine de projection), salle de jeux (billard, baby foot, juke box), cave à vin, espace de dégustation et salle de cinéma (6 fauteuils)

Sous sol : Espace sombre et poussiéreux situé sous la maison où nos grands-mères stockaient les conserves et confitures ; où l’on abrite les locaux techniques (buanderie, chaufferie …) loin des yeux parce qu’inélégants ; où l’on entasse les scories de nos histoires de famille parce qu’elles pourront servir … un jour peut-être.

Pour la Villa Toscana, il en va tout autrement.

Lorsque l’Agence Anthracite Architecture et Design reçoit la mission d’aménager le sous-sol de 120m², l’idée germe rapidement d’utiliser cette surface, certes, pour les locaux techniques, mais surtout, de la considérer comme un espace bonus de la vie de la Villa … un lieu caché … secret… un plus où toutes les folies sont possibles.

D’endroit sombre et inhospitalier, le sous-sol de la Villa Toscana se transforme en espace de villégiature : une salle de jeu, une cave à vin et une salle de cinéma.

L’un des problèmes fondamentaux que l’on rencontre dans l’aménagement du sous-sol est la mise en lumière.

Pour la salle de jeu, point de souci. A l’instar des casinos de Las Vegas, le développement du jeu est favorisé par l’absence de temporalité. Pas de lumière du jour … pas de conscience du temps passé à jouer. Pas de « culpabilité ».

Pour la cave à vin… L’absence de lumière du jour est un des critères de préservation du breuvage … donc pas de contrindication. Dans la mesure où qui dit cave à vin dit espace de dégustation, l’Agence Anthracite Architecture et Design a choisi de le développer autour d’un puits de lumière naturelle.

Cette lumière descendante sacralise le moment de la dégustation, en concentrant l’espace autour de cette lumière zénithale qui permet de souligner la robe du vin, son gras, sa transparence Le choix d’un parement du puits en pierre de taille poursuit sur le chemin de la dégustation, en évoquant le goût minéral de certains crus.

Pour la salle de cinéma … Tout se joue entre le rêve d’enfant et la mythologie hollywoodienne. Qui n’a pas dans la tête ces scènes mythiques du cinéma, où la star oubliée visionne sa gloire passée dans une salle de cinéma aménagée dans son manoir ? Qui n’a pas dans la tête ce rêve un peu fou de profiter d’une salle de cinéma à soi tout seul … pour le plaisir de voir un film en boucle ou celui du confort extrême de voir un film à n’importe quel moment sans quitter ses pantoufles ?

Avec ce projet, Anthracite Architecture et Design montre qu’elle est à même de concrétiser un rêve d’enfant, qu’elle peut s’adapter à vos idées les plus folles, mais surtout qu’elle en gère les moindres aspects techniques afin que cet espace de « loisirs » soit détaché totalement des contingences matérielles.

Villa Le Balcon

Villa Le Balcon

Villa le Balcon : Rénovation complète et création d’une extension de 80m² pour le séjour avec mezzanine

Tout commence par un nom : Le Balcon. Cette maison se développe dans un lieu privilégié, un espace naturel en restanques (caractéristiques du Sud), à flanc de collines, sur les hauteurs de Cannes.

Cette situation détermine un des principes fondateurs du projet de l’Agence Anthracite Architecture et Design : respecter le rapport de la maison avec un paysage hors du commun

Tout commence par une bâtisse Néo-provençale classique, d’une volumétrie simple, avec des ouvertures petites et bordée d’une terrasse à pergola.

Tout commence donc avec une jolie maison traditionnelle construite dans un superbe paysage.

L’Agence Anthracite Architecture et Design doit l’agrandir, ajouter 80m² de surface habitable en respectant l’esprit du lieu. L’agence relève ici une gageure en développant un lieu autour d’un principe : affirmer le rapport au paysage.

Comment ? C’est assez simple et évident … minimaliste selon le terme cher à l’agence.

1er précepte : Respect de la tradition du Mas Provençal

Le Mas a une volumétrie simple. Dans le projet de l’Agence Anthracite Architecture et Design, elle est soulignée, par une mise en évidence des lignes géométriques qui insistent sur les limites entre intérieur et extérieur. Le volume de la bâtisse affirme sa présence, s’impose.

2ème précepte : Rapport au paysage

L’Agence Anthracite Architecture et Design a choisi de développer le séjour sur la hauteur pour lui donner plus d’ampleur créant ainsi une dilatation de l’espace qui contraste avec les chambres plus intimes.

Cet espace important du séjour est conforté par l’adjonction d’une mezzanine qui est un lieu supplémentaire à habiter mais aussi et surtout un « balcon intérieur ». En effet, le coup de force de l’agence Anthracite Architecture et Design se situe en ce point : créer un point de vue, un lieu de contemplation, un belvédère.

L’Agence fait le choix radical de dématérialiser la façade en la traitant à la manière de la cloison shoji japonaise (cloison mobile en bois noir avec papier de riz qui permet de moduler l’espace de la maison traditionnelle japonaise). Le quadrillage de cet écran reprend et confirme le rythme constructif du bâtiment ancien. Mais surtout la façade devient ainsi un écran gigantesque d’où l’on contemple la nature, où la nature se reflète.

Cette notion de fusion se retrouve dans le réaménagement du jardin. Anthracite Architecture et Design choisit de souligner le développement linéaire de la façade en bordant les restanques de murs de pierres. Ce principe met en évidence un réseau de trois lignes parallèles qui se diffusent au long de la parcelle, comme une onde, divisant chaque zone, marquant leurs spécificités (piscine, terrasse, oliveraie, gloriette …) séquençant ainsi l’espace tout en l’unifiant. Cette structuration minimaliste du jardin rejoint, décline et amplifie le travail d’Anthracite Architecture et Design sur la maison, insistant sur deux espaces interdépendantsNature et Architecture se répondent en écho.

Appartement Saint-James

Appartement Saint-James

Appartement Saint-James

Rénovation complète d’un appartement de 4 pièces

Ce qui frappe au premier abord est la blancheur de cet appartement. Blancheur certes, mais pas blancheur froide d’un lieu aseptisé. Le blanc dilate l’espace et souligne les volumes. C’est un principe de base de l’architecture fonctionnaliste moderne.

Cette épure est confortée par un décloisonnement total de l’espace de vie, insistant ainsi sur ce volume traversant, bordé à ses deux extrémités par des terrasses. La lisibilité des volumes est amplifiée par le positionnement de l’éclairage, inséré dans le pourtour des plafonds. La lumière souligne ainsi les parois, guide le regard dans sa lecture du lieu.

Ainsi l’Agence Anthracite Architecture et Design fixe le principe premier de ce projet : l’espace.

Mais pour aimer et prôner la modernité architecturale, il faut également en connaître l’histoire et les traditions. C’est au niveau du plan que cette maîtrise est affirmée avec une séparation claire entre espaces publics de réception, de vie commune et espaces privés (chambre et salle de bain). L’intime se développe de l’autre côté d’un miroir, positionné comme un écran entre les deux volumes spécifiques, écran sur lequel se reflète l’espace de vie ainsi agrandit et éclairé par la lumière provenant de la terrasse.

Cette conception minimaliste est assouplie par l’insertion de la fonction.

Cet espace blanc est un espace habitable, il doit donc accueillir les éléments nécessaires à sa fonction. Comment respecter l’épure minimaliste des volumes en y adjoignant du mobilier ?

Anthracite Architecture et Design réussit ici une jolie prouesse en insérant dans ces volumes blancs des meubles et accessoires de décoration qui déclinent trois couleurs : blanc, noir et rouge.L’essentiel des meubles est blanc, donc voués à disparaitre dans un volume blanc lui aussi … mais chaque meuble présente une ligne, un trait noir qui accompagne le regard, souligne un dos de chaise, une bordure d’étagère, une crédence de cuisine.

Ces lignes de vie sont relayées par un tapis graphique noir et blanc, un vase à rayures noires et blanches … et ce sont les chaises de la salle à manger, les deux fauteuils du salon et quelques coussins qui donnent l’accord final, avec leurs notes rouges qui viennent ponctuer l’espace et lui donner la chaleur et le confort attendus d’un lieu de vie.

Chalets valdeblore

Chalets valdeblore

Construction de chalets à Valdeblore

Anthracite se livre à une variation autour d’un thème architectural traditionnel : le chalet.

Tous les codes en sont scrupuleusement respectés.La volumétrie simple du bâtiment couvert d’un toit à double pente est attendue.La bâtisse entièrement construite en bois affirme son rapport à l’histoire, mais aussi, une conscience écologique contemporaine.

Le motif du balcon, lui aussi traditionnel, annonce la fonction de belvédère de ce chalet situé à flanc de montagne, la volonté de retour à la nature.

    Les deux niveaux du chalet, eux aussi attendus, séparent l’espace intérieur en deux secteur :

  • un rez-de-chaussée espace de vie commune,
  • un étage espace de vie privée.


C’est en ce point qu’Anthracite, architecture et design quitte le rapport à l’histoire pour entrainer le projet dans la contemporanéité. Un préau matérialise le passage de l’extérieur vers l’intérieur.

Ce lieu de transition pratique annonce la volonté de nos architectes d’orienter sa conception spatiale selon les principes du fonctionnalisme.

Au Rez-de-chaussée, c’est la fluidité spatiale qui prédomine. Le lieu ouvert et décloisonné est rendu chaleureux et accueillant par l’utilisation d’un point focal : la cheminée.

Cet élément traditionnel articule l’espace, le spécialise en salon et salle à manger, mais surtout, par son emplacement central, il affirme sa fonction de foyer : lieu de rassemblement familial. Cette notion de foyer est essentielle dans ce projet d’Anthracite qui en développe l’illustration architecturale selon un principe simple : le foyer est le lieu de refuge vers lequel on retourne pour prendre des forces, mais c’est aussi celui que l’on quitte quand on a rechargé ses batteries

Si la cheminée est le motif du retour, de la sécurité du foyer familial, la dématérialisation des murs par l’insertion de baies vitrées donnant sur une grande terrasse parle elle du départ, de l’envol vers le monde.

Anthracite, architecture et design donne dans ce projet une réponse spécifique et adaptée à la fonction première de ce lieu : habiter, protéger.

ut pulvinar Sed ante. fringilla dolor. Lorem consequat. et, elit. Curabitur